Le SNVBA dans le creux de la vague